l'auteur
christophe averlan

Il écrit sa première pièce « La salle d’attente » en 1996, qu’il mettra en lecture à la librairie théâtrale « Le coup de théâtre ». L’année d’après, il présente « 22 » au salon courbe de la Fondation Suisse, recueil de textes et de musiques (pour piano, 2 violons, 1 violoncelle, 1 clarinette).


Puis il écrit en 1998 deux pièces pour deux personnages « Des roses rouges et des monstres », pour laquelle il obtient l’aide d’encouragement de la DMDTS », et « Clair Obscur ». En 2000, c’est «Tranquillus, village tranquille », et en 2002 il collabore avec l’artiste plasticien Jérôme Liniger sur un ouvrage en édition limitée, « Lui/Il ». Dans cette période, il prête sa plume aux créations chorégraphiques de Sophie Landry, et écrit son premier roman « Printemps ».

En 2005, il rencontre Emeric Marchand, à qui il propose d'enregistrer "Mentir (précisément)", une pièce sombre pour 7 personnages et 4 acteurs. Ce sera le début de leur collaboration. Suite à ce travail, Emeric lui soumet l'idée d'une pièce, qui deviendra, trois mois plus tard « Happy Birthday Daddy ».

Depuis, Christophe Averlan se tourne vers l'image et travaille sur l'adaptation en long métrage de sa pièce "Clair obscur". Après en avoir tourné quelques séquences de travail, et séduit par la direction d'acteurs, il met en suspend ce projet et entreprend l'écriture et la réalisation d'une série de six courts-métrages, tous sur un ton léger et basé sur les rapports de couples : "Jolie excuse", "Etat des lieux", "Déclaration", "Le prince charmant", "Repas de famille", et "Promesses". Entre tournage et montage de ces films, il les présentera au public dans le cadre de projections privées d'ici la fin de la saison 2006-2007.
Revue de presse complète
Calendrier des représentations Bande
annonce